L’ UMP et le calendrier maya

Publié le par l' oursin

La crise de l’UMP est-elle un signe annonciateur de la fin du monde qui, selon des interprétations du calendrier maya, interviendrait le 21 décembre prochain ? 
En d’autres temps,  on aurait vu des grenouilles tomber du ciel, l’horizon s’enflammer et les océans se recouvrir de sang. Dans notre bible  médiatique, l’apocalypse politique remplace les avertissements divins.
 On peut cependant estimer que, ce mois de décembre, sera simplement celui de la fin de l’UMP, ce qui tout de même serait plus acceptable que la fin du monde.
Et puis, même pour l’UMP pas de quoi trop s’inquiéter. Les Mayas n’annoncent pas la disparition de l’humanité et de la vie sur terre, mais un changement radical de cycle. Qui peut dire le contraire ? Car, si l’UMP ne disparaît pas du paysage comme les dinosaures, elle survivra dans une forme nouvelle, sans doute méconnaissable. L’UMP change de cycle et ne sera plus jamais ce qu’elle a été. Ils sont fortiches, ces Mayas, tout de même.
 Le problème, pour Copé et Fillon, qui ont déclenché la colère des dieux est de survivre au cataclysme qu’ils ont provoqué, comme, en d’autres temps, Sodome et Gomorrhe. On leur donnera quelques conseils. On serait eux, on éviterait les permanences politiques et les lieux de pouvoir de Saint-Germain-des-Prés, pour filer dare-dare vers Bugarach, dans l’Aude. Le pic, avec ses 1 231 mètres et son impressionnant profil, évoquant une piste de lancement ou d'atterrissage, se prête à de telles théories, dans des Pyrénées cathares qui fourmillent, elles-mêmes, de légendes sur les Wisigoths, le Christ caché avec sa Marie-Madeleine de femme, les Templiers ou les trésors cachés. Le pic, ou pech de Bugarach serait, pour certains, un garage abritant le vaisseau qui emmènerait les privilégiés préservés de la fin du monde. Bugarach a rapidement été mis sous surveillance par la Miviludes, l'organisme chargé d'observer et d'analyser le phénomène des mouvements à caractère sectaire.
 Tous les «  survivalistes «  se sont donné rendez-vous dans le village de l’Aude qui doit échapper à la fin du monde, mais oui !
Dans le village, où cohabitent une dizaine de nationalités, au milieu des annonces municipales, fleurissent des invitations au chamanisme. Pour l'harmonisation des corps de lumière et l'intégration de la puissance de vie, dit le tract. On propose aussi une formation à la médecine chinoise et au qi-gong thérapeutique. La méthode Feldenkrais, « accessible à tous », cherche des émules. Et des séjours en camp indien, forcément sous le tipi, sont tout indiqués. Rosicruciens, néo-templiers, sionistes, adeptes du Nouvel-Âge ont leur rond de serviette dans les grottes voisines. Un fada de plus ou de moins, quelle importance ?
On ne remarquerait même pas Fillon et Copé, gourous contestée de la secte UMP, secte suicidaire tout de même s’il en est, et en passe d être chassée du paradis politique par dieu le père lui-même, après l’échec du petit jésus Juppé.
 Finalement on préfère les Mayas, leurs dieux et leur calendrier.
Médusa
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article